xWPu5C2JwYJuePzsrfhW

Le portage salarial : avantages et inconvénients

Le portage salarial est une forme d’emploi qui séduit de nombreuses personnes parce qu’il comporte de nombreux avantages. Le salarié porté a la possibilité d’exercer son activité tout en bénéficiant des avantages d’un salarié ordinaire. De plus, il n’a pas à se soucier de l’aspect administratif, car la société de portage s’occupe de cela à sa place. Toutefois, cette forme d’emploi comporte aussi des inconvénients. Si vous souhaitez vous lancer en portage salarial, vous devez connaître ses avantages et ses inconvénients. 

Les avantages du portage salarial

Si le portage salarial séduit de nombreux professionnels, c’est parce qu’il comporte beaucoup d’avantages. Il permet :

D’être autonome tout en bénéficiant des avantages d’un salarié

La personne qui travaille en portage salarial (le salarié porté) est autonome. Elle exerce son activité comme elle le veut. Elle décide de ses horaires de travail et de la façon dont elle va exécuter ses missions. Elle négocie les conditions de travail avec son client. Il n’y a pas vraiment de lien de subordination entre le salarié porté et la société de portage. En plus d’être autonome, le salarié porté bénéficie de tous les avantages d’un salarié ordinaire (cotisations sociales, assurance maladie, etc.).

De se concentrer sur son activité sans se soucier de l’aspect administratif

Lorsque vous travaillez à votre compte, il existe pas mal d’obligations administratives que vous devez respecter. Les auto-entrepreneurs sont obligés de respecter ces obligations. L’avantage avec le portage salarial, c’est que c’est la société de portage qui s’occupe de l’aspect administratif. Le salarié porté peut donc se concentrer sur son activité.

D’être son propre patron sans avoir besoin de créer une entreprise

Quand nous entendons quelqu’un dire qu’il est son propre patron, nous pensons directement qu’il a créé sa propre entreprise. C’est vrai si la personne en question travaille en tant qu’auto-entrepreneur, ce qui n’est pas pareil pour les personnes qui travaillent en portage salarial. Ils sont leur propre patron sans avoir eu à créer leur entreprise. N’oubliez pas que créer une entreprise implique des procédures, des charges à assumer, etc. 

Les inconvénients du portage salarial

Comme tout ce qui existe, le portage salarial comporte aussi des inconvénients. 

Votre salaire dépend des prestations que vous avez accomplies

Le plus grand inconvénient du portage salarial, c’est que vous devez avoir des clients et accomplir des prestations si vous souhaitez avoir un salaire à la fin du mois. Si vous n’avez pas eu de clients et n’avez accompli aucune prestation, vous n’aurez aucun salaire. C’est la seule chose qui peut pousser un salarié porté à envier un salarié ordinaire. 

Vous êtes soumis à la TVA

Le salarié porté est soumis à la TVA sur toutes ses factures, quel que soit son chiffre d’affaires. Vous êtes donc obligé d’élever les prix de vos prestations pour avoir quelque chose dans votre poche. C’est cette soumission à la TVA qui pousse beaucoup à devenir auto-entrepreneur. En effet, l’auto-entrepreneur n’est pas soumis à la TVA tant qu’il n’a pas atteint le plafonnement du chiffre d’affaires. 

Votre salaire ne correspond pas à ce que vos clients vous paient.

Si vous souhaitez travailler en portage salarial, les prix de vos prestations devront être élevés, étant donné que votre salaire ne correspondra pas à ce que vos clients vous paient. La société de portage devra prélever une partie pour vos charges sociales, une partie pour la gestion administrative, et une partie pour sa rémunération. En effet, le salarié porté conclut un contrat avec la société de portage, et cette dernière prélève une partie des revenus du salarié porté pour les services qu’elle lui fournit. Le salarié porté doit donc prendre en compte tous ces paramètres lorsqu’il fixe le prix de ses prestations. 

Conclusion

Le portage salarial comporte de nombreux avantages, mais aussi de nombreux inconvénients. Cette forme d’emploi permet au salarié porté d’être autonome tout en bénéficiant des avantages d’un salarié ordinaire. Cependant, la rémunération du salarié porté ne correspond pas à ce que ses clients lui paient. De plus, il est soumis à la TVA.