les plus lus

Rentabilité locative : nos conseils pour bien la calculer

Si vous envisagez d’investir dans un bien immobilier, il est bon de comprendre le rendement locatif lorsque vous essayez de déterminer le rendement que vous pouvez attendre de votre investissement. Comprendre la rentabilité locative peut vous aider à déterminer les propriétés et les banlieues dans lesquelles il est intéressant d’investir. Voyons ce qu’est la rentabilité locative et comment la calculer.

Investir dans l’immobilier : qu’est-ce que la rentabilité locative ?

La rentabilité locative est simplement la différence entre le revenu que vous recevez de la location de votre bien et les coûts globaux de votre investissement. Il est souvent exprimé en pourcentage. Plus le pourcentage est élevé, plus le cash-flow et le retour sur investissement sont importants. 

 Il existe deux types de rentabilité locative : la rentabilité brute et la rentabilité nette. Tous deux sont calculés différemment, fournissant des chiffres (parfois substantiels) différents. 

La rentabilité brute

La rentabilité brute est un calcul plus simple qui porte sur le montant du revenu locatif que vous pouvez percevoir sur une année, mesuré par rapport à la valeur marchande du bien. Si le rendement locatif brut peut être utile pour déterminer le potentiel d’investissement général d’un bien, il peut ne pas vous donner une idée tout à fait réaliste de vos dépenses. 

La rentabilité nette

La rentabilité nette vous donnera un chiffre plus précis, car elle prend en compte les dépenses courantes de votre bien d’investissement, qui peuvent être considérables dans certains cas. Les dépenses peuvent inclure l’assurance, les frais de copropriété, les coûts de réparation et les frais juridiques, pour n’en citer que quelques-uns.

Que vous calculiez les chiffres bruts ou nets, il est important pour les investisseurs immobiliers de comprendre le rendement locatif, car il peut aider à déterminer le rendement continu de votre investissement potentiel. Le suivi de votre rentabilité locative peut également être utile pour la révision annuelle des loyers de votre propriété.

Comment calculer la rentabilité locative ?

La rentabilité brute et la rentabilité nette sont calculées différemment. Voyons comment cela s’effectue.

Calcul de la rentabilité brute

Le calcul de la rentabilité brute est très simple. Il vous suffit de prendre le loyer mensuel, le multiplier par 12, puis le diviser par le coût d’achat du bien et le multiplier une fois de plus par 100, pour obtenir un pourcentage. 

Exemple de rentabilité brute :

Pour un bien immeuble acheté à 100 000 euros, dont les frais de location s’élèvent à 450 euros. Le calcul de la rentabilité brute s’effectue de la manière suivante :

Rentabilité brute = (450 x 12) = 5400/100 000 x 100 = 5,4 %.

 La rentabilité brute est de 5,4 %

Calcul de la rentabilité nette

Le calcul du rendement locatif net d’un bien immobilier est plus technique et tient compte des dépenses, ce qui donne une idée plus réaliste du rendement locatif d’un bien. Lorsque vous calculez le rendement locatif net, il est bon de prendre en compte les éléments suivants :

  • Charges de la copropriété
  • Taxes foncières
  • Assurances, etc.

Pour calculer la rentabilité nette, il convient de procéder ainsi : (montant du loyer x 12 mois) x 100 – (somme totale des charges), divisé par le prix d’achat du bien.

Exemple de rentabilité nette :

Pour un bien immobilier acheté à 100 000 € et dont le loyer s’élève à 600 €, le calcul s’effectuera de la manière suivante : 600 x 12 mois = 7 200 € – les différentes charges 3 000) x 100/100 000 = 4,2 %. Dans notre exemple, la rentabilité nette de votre bien immobilier s’élèvera à 4,2 %.

Conclusion

Lorsque vous investissez dans l’immobilier, la chose la plus importante en jeu est votre capacité à calculer la rentabilité locative. Que vous soyez novice en matière d’investissement immobilier ou que vous soyez un propriétaire ayant déjà un certain nombre de biens à son actif, peu importe, calculer la rentabilité d’un investissement locatif est un élément à ne pas négliger.